Le canoë-kayak en pleine lumière

20 Août, 2020

Nouvel épisode consacré à l’Histoire de l’ACBB aux Jeux Olympiques d’été. Après les premières médailles entre 1948 et 1956, il a fallu patienter jusqu’à 1984. Direction Los Angeles. (Archives ACBB)

Près de 30 ans de disette olympique ? Pas vraiment puisque l’ACBB a brillé lors des Jeux d’hiver en patinage artistique en 1964 à Innsbruck (Alain Calmat, médaille d’argent), en 1968 à Grenoble (Patrick Péra médaille de bronze) et en 1972 à Sapporo (Péra, vice-champion olympique). Mais pour ce qui est des Jeux d’été, ce sont les années 80 qui ont permis aux Boulonnais de s’illustrer à nouveau. A Los Angeles en 1984 d’abord : en cyclisme sur route encore, grâce à Steve Bauer, vice-champion olympique devant Dag Otto Lauritzen, médaillé de bronze, en individuel.

Quatre médailles pour la section : trois en kayak et une en canoë.

Mais le succès a aussi souri à la section canoë-kayak grâce à une formidable génération incarnée par Bernard Brégeon, vice-champion olympique en K2 (1000 mètres) et médaillé de bronze en K1 (500 mètres). En K4, c’est Didier Vavasseur qui accroche lui aussi le bronze… Soit 5 médailles olympiques supplémentaires pour l’ACBB. La section a cultivé ces lauriers jusqu’à Séoul (1988) et la médaille de bronze de Philippe Renaud, en canoë cette fois (C2, 500 mètres).
Le Pays du matin calme aussi été le théâtre des Jeux Paralympiques, organisés pour la première fois depuis 1964 sur le même site que les Jeux. Un événement marqué par les médailles de bronze de Monaam El Abed en athlétisme (3000 mètres cross-country et 400 mètres C6). Huit nouvelles médailles qui, ajoutées aux trois médailles hivernales, portent à 18 le total olympique de l’ACBB. A 22 même si l’on compte les Boulonnais médaillés entre 1896 et 1948… Et avant les nouveaux exploits de Barcelone quatre ans plus tard.

PALMARÈS OLYMPIQUE ET PARALYMPIQUE DE L’ACBB

1896 – Athènes
Eugène Gravelotte, médaille d’or en escrime (fleuret individuel).

1928 – Amsterdam
René Barbier, médaille d’argent en escrime (épée par équipes).

1936 – Berlin
Jean Goujon, médaille d’or en cyclisme (poursuite par équipes).
Georges Maton, médaille de bronze en cyclisme (tandem).

1948 – Londres
Pierre Adam, médaille d’or en cyclisme (poursuite par équipes).
José Beyaert, médaille d’or en cyclisme (route individuel).
José Beyaert, médaille de bronze en cyclisme (route par équipes).

1952 – Helsinki
Alfred Tonello, médaille de bronze en cyclisme (route individuel).

1956 – Melbourne
Michel Rousseau, médaille d’or en cyclisme (vitesse individuel).
Michel Vermeulin, médaille d’or en cyclisme (route par équipes).
Michel Vermeulin, médaille d’argent en cyclisme (poursuite par équipes).

1964 – Innsbruck
Alain Calmat, médaille d’argent en patinage artistique.

1968 – Grenoble
Patrick Péra, médaille de bronze en patinage artistique.

1972 – Sapporo
Patrick Péra, médaille d’argent en patinage artistique.

1984 – Los Angeles
Bernard Brégeon, médaille d’argent en kayak (K2 1000m).
Steve Bauer, médaille d’argent en cyclisme (route individuel).
Bernard Brégeon, médaille de bronze en kayak (K1 500m).
Didier vavasseur, médaille de bronze en kayak (K4 1000m).
Dag Otto Lauritzen, médaille de bronze en cyclisme (route individuel).

1988 – Séoul
Philippe Renaud, médaille de bronze en canoë (C2 500m).
Monaam El Abed, médaille de bronze en athlétisme (Handisport, 3 000 m cross-country).
Monaam El Abed, médaille de bronze en athlétisme (Handisport, 400 m C6).

1992 – Barcelone
Cécile Nowak, médaille d’or en judo (-48kg).
Catherine Fleury, médaille d’or en judo (-61kg).
Pascal Tayot, médaille d’argent en judo (-86kg).

1996 – Atlanta
Jeon Ki Young, médaille d’or en judo (-78 kg).
Bernard Sachse, médaille de bronze en équitation (handisport par équipes).

2000 – Sydney
Larbi Benboudaoud, médaille d’argent en judo (-66kg).
David Guillaume, médaille de bronze en judo non-voyant (handisport, individuel).

2012 – Londres
Stéphane Tardieu, médaille d’argent en handi-aviron (TaMix2x) avec Perle Bouge (Aviron Bayonnais).

2016 – Rio
Cyrille Maret, médaille de bronze en judo (-100kg).
Stéphane Tardieu, médaille de bronze en handi-aviron (TaMix2x) avec Perle Bouge (Aviron Bayonnais).

2021 – Tokyo
Sarah-Léonie Cysique, médaille d’or en judo (par équipes).
Sarah-Léonie Cysique, médaille d’argent en judo (-57kg).

Quatre médailles olympiques pour lancer l’Histoire

Depuis la création de l'ACBB, et même avant, les sportifs boulonnais entretiennent un relation...

Le vélo dans l’Histoire !

Alors que l’ACBB a vu le jour en 1943, les cyclistes boulonnais ont raflé les premières médailles...

Le canoë-kayak en pleine lumière

Nouvel épisode consacré à l’Histoire de l’ACBB aux Jeux Olympiques d’été. Après les premières...

Le judo de toutes les couleurs

Après la révélation du canoë-kayak aux Jeux de Los Angeles et de Séoul dans les années 80, les JO...

Et trois médailles de plus !

Pour clore la saga consacrée à l’Histoire de l’ACBB aux Jeux...