Un parent devenu président

10 Mai, 2021

Mouloud Menceur a mis le doigt dans l’engrenage du bénévolat il y a huit ans. Comme c’est le cas pour beaucoup, il est passé de parent impliqué à président de section, sans vraiment s’en apercevoir. Extraits du récit d’une ascension de bénévole.

Le Mag : Vous avez succédé à Cédric Giner au poste de président de la section hockey sur glace. Etes-vous un ancien pratiquant ?
Mouloud Menceur : Pas du tout. Je suis un ancien footballeur passé par l’ACBB devenu coureur sur route et de trail longue distance (3h02 sur marathon, 1h23’15 sur semi, ndlr). Bien sûr, je connaissais le hockey sur glace par la NHL car je suis un amateur de sport en général.

Le Mag : Comment avez-vous rejoint la section ?
M.M. : Comme beaucoup, grâce à mon fils Zakary qui avait 3 ans et demi. En quittant la piscine, nous sommes passés devant la patinoire. Il a été intrigué par un entraînement de gamins. Je l’ai emmené à La Maison du patin pour lui montrer les équipements et il a été séduit. Je n’ai pas prêté plus attention que cela mais il est revenu à la charge. Alors dès la rentrée suivante, il a fait un essai… C’était il y a huit ans. 

Le Mag : Vous avez alors mis le doigt dans l’engrenage du bénévolat ?
M.M. : Venant du foot, je savais ce que demande l’encadrement d’un sport-co chez les enfants. Mais en hockey, l’engagement des parents est encore plus intense car les déplacements lointains interviennent dès les catégories U9 et U11 : Evry, Dammarie, Cergy, Amiens, Rouen… Ma nature, c’est de prêter main forte, être actif. Rapidement, je suis devenu parent référent en U9 pour remplacer un papa qui avait suivi son fils en U11.

Le Mag : Quel est le rôle du parent référent ?
M.M. : Les bénévoles sont absolument indispensables pour la vie d’un club de hockey, l’animation de chaque catégorie, les inscriptions, l’organisation de la tournée à Prague… Les parents aident les enfants à s’équiper, remplissent les gourdes… Chacun s’occupe de tout et de tout le monde. Le parent référent de la catégorie fait le lien entre les bénévoles et le bureau. Son rôle dépasse largement la préoccupation de son enfant. Et comme j’étais aussi très impliqué dans le développement des réseaux sociaux, de fil en aiguille, j’ai rejoint le bureau. C’était une évolution naturelle, le Bureau n’est d’ailleurs composé que de personnes avec ce même type de profil.

« Les bénévoles sont absolument indispensables pour la vie d’un club de hockey. »

Mouloud Menceur, président de la section hockey sur glace

Le Mag : Aviez-vous en tête la présidence de la section ?
M.M. : Absolument pas. Chacun commence avec un petit rôle et je n’avais jamais imaginé être président. Simplement, j’étais investi, un peu moteur dans certains domaines, je proposais, je critiquais… J’ai acquis une certaine légitimité. Alors quand Cédric Giner a annoncé qu’il souhaitait mettre un terme à l’aventure, j’ai naturellement proposé ma candidature.

Le Mag : Quels projets pour la section ?
M.M. : Chaque nouveau président arrive avec ses idées. Mais le travail et l’impulsion donnés par mon prédécesseur Cédric sont excellents. A mon tour d’insuffler un nouvel élan pour que la section continue à grandir. Alors bien sûr le Covid complique tout mais dès le retour à la normale, nous pourrons reprendre notre développement.

Le Mag : Quels sont les axes à privilégier ?
M.M. : Nous avons trois axes de travail : le hockey féminin, le hockey mineur et le hockey adulte.

Retrouvez l’intégralité de cet entretien dans LE MAG du mois d’avril.

Champion d’Europe !

Champion d’Europe !

Pour sa deuxième année en juniors et après un premier podium européen en 2020 (bronze),...

Magnifiques !

Magnifiques !

Après les juniors, les seniors disputent les championnats d'Europe à Prague (République...

En kiosque

Retrouvez le magazine trimestriel de l’Athlétic Club de Boulogne-Billancourt

Consulter l'archive
Christophe Lavigne à Tokyo

Christophe Lavigne à Tokyo

Associé à Perle Bouge (Aviron bayonnais), Christophe Lavigne débutera ses premiers jeux...

Morizot, 7e mondiale

Morizot, 7e mondiale

Le Mondial U23 d'aviron s’est déroulé sur le Labe Arena à Racice. Aurélie Morizot, 7e...