Bronze européen pour Lavigne

12 Avr, 2021

Lors des championnats d’Europe qui se tenaient du 9 au 11 avril à Varèse (Italie), Christophe Lavigne, associé à Perle Bouge, a décroché une belle médaille de bronze. (©Daniel Blin/FFA)

©Daniel Blin /FFA

Déjà qualifié pour les Jeux paralympiques de Tokyo, le duo Lavigne-Bouge avait besoin de s’étalonner face à la concurrence. L’issue du week-end est donc prometteuse pour le Boulonnais et la Bayonnaise, même s’il reste encore du pain du la planche pour espérer se hisser sur le podium paralympique. En série, le vendredi, le deux de couple mixte PR2 a décroché sa qualification directe en finale grâce à sa 3e place d’une course menée par les Britanniques et des Néerlandais. En finale le dimanche, le binôme qui avait une revanche à prendre sur les derniers championnats d’Europe (4e), n’a pourtant pas pris le meilleur des départs. Mais Christophe et Perle sont allés chercher la remontée qui, dans la dernière partie de la course, leur a permis de décrocher cette médaille de bronze au nez et à la barbe des Polonais. « On sait qu’on est dans une catégorie très dense. C’est en passant les 700 mètres que j’ai dit à Chris, là il faut y aller », A commenté l’expérimentée Perle Bouge (deux médailles paralympiques avec Stéphane Tardieu). Le duo a donc renoué avec le podium… De bon augure avant les prochaines échéances.

Belle réaction du quatre sans barreur

Dans la course relevée de la série du quatre sans barreur, Dorian Mortelette, Benoît Demey, Benoît Brunet et Thibaut Verhoeven ont tout tenté dans le dernier 500, mais leur quatrième place les a envoyés en repêchage l’après-midi. Les Bleus ont rectifié le tir sur ce second parcours, le remportant sur le fil devant les Ukrainiens et les Croates. En demi-finale face à de solides concurrents, notamment l’Italie et la Grande-Bretagne, nations finalistes à Linz en 2019, les Bleus n’ont pas réussi à réitérer leur performance du repêchage de la veille. Ils ont dû se contenter d’une 5e place synonyme d’une finale B, menée de bout en bout, résistant dans la dernière partie du parcours aux attaques du bateau suisse. Le quatre sans barreur s’impose  avec seulement 7 centièmes d’avance. Malgré la déception de ne pas être entré en finale A, le week-end italien s’achève sur une note positive.
Le quatre de couple masculin de Bastien Quiqueret (associé à Charlélie Rubio, Albéric Cormerais, Bastien Benjamin Haguenauer) n’a pas fait mieux. Dans une série dans laquelle figuraient notamment les champions d’Europe et du monde néerlandais, le bateau tricolore (3e) a validé sa qualification pour la demi-finale après une lutte serrée avec l’Autriche où il ne fera pas mieux que 5e. Reversé en finale B, le quatuor a pris la 5e place en devançant la Norvège en fin de parcours.

Toute l’équipe de France va devoir reprendre le travail pour préparer la suite de la saison internationale, notamment la première étape de coupe du monde à Zagreb début mai. Pour les embarcations qui brigueront une qualification olympique dans un peu plus d’un mois à Lucerne, ces championnats auront donné une vision objective de la concurrence européenne.
A noter aussi que pour la Serbie, Jovana Arsic (licenciée à l’ACBB Boulogne 92 Aviron qui a validé son billet pour les Jeux via la régate olympique continentale) n’a pas pu participé à la finale du championnat d’Europe pour raison médicale. Aleksandar Filipovic a disputé la finale D.

Pari tenu !

Pari tenu !

Stéphane Lay (ACBB athlé) a bouclé les 233 km entre L'Haÿ-les-Roses et Cabourg,...

En kiosque

Retrouvez le magazine trimestriel de l’Athlétic Club de Boulogne-Billancourt

Consulter l'archive
Show sur la Seine

Show sur la Seine

La Traversée de Paris a encore donné lieu cette année à un magnifique spectacle. (©Eric...

Le hockey au féminin

Le hockey au féminin

La section hockey sur glace a organisé une journée Portes ouvertes à destination des...

Champions à l’honneur

Champions à l’honneur

La journée européenne de la mobilité a été l'occasion de nombreuses animations,...