Paris-Pussay : trop vite, trop fort

10 Juin, 2024

Dimanche 9 juin, l’ACBB cyclisme a organisé la 85e édition de Paris-Pussay. Au départ de Chevreuse, 118 coureurs se sont élancés pour 135 kilomètres pour rejoindre cette petite commune de l’Essonne, parmi lesquels sept Boulonnais. Menée sur un rythme d’enfer — 47,2 km/h de moyenne pour la première heure de course — la matinée a été marquée par des attaques dès les premiers kilomètres. Mais c’est au 60e que les choses sérieuses ont vraiment commencé avec 19 hommes échappés. Dix kilomètres plus tard, un groupe de contre est parti en chasse des fuyards : Baptiste Larcher, meilleure carte pour l’ACBB cyclisme avec Olivier Baud et Alexis Dancelme, est le seul boulonnais à avoir senti le coup. Au 84e kilomètre, la jonction était effective après un gros effort. « Pour recoller, ça a été violent. On l’a payé ensuite car c’est reparti très vite et très fort », racontait Larcher après la ligne. Favori annoncé par le directeur sportif Jean-Claude Le Dissez, c’est bien Serkan Olgun, coureur de l’Entente Cycliste Aulnay Drancy 93, qui a levé les bras. Lors de la cérémonie de remise des trophées, Grégory Courtas, maire de Pussay, a remis la médaille de la ville à Joël Gallopin, vainqueur de Paris-Pussay en son temps, et à Philippe Leroy, président de l’ACBB cyclisme.
Les images de la course, signées Thierry Parenti, sont disponibles ici.

©Thierry Parenti / ACBB O
Aurélie Morizot en or

Aurélie Morizot en or

A force de tourner autour du podium (deux quatrième place), Aurélie Morizot est enfin...

Paris 2024 en famille !

Paris 2024 en famille !

Les Jeux de Paris 2024, c'est pour bientôt ! Avant de faire l'état des sélectionnés...

En kiosque

Retrouvez le magazine trimestriel de l’Athlétic Club de Boulogne-Billancourt

Consulter l'archive