Fin de l’aventure

16 Mai, 2021

Ce week-end, c’était la régate de la dernière chance pour participer aux Jeux. L’aventure s’achève pour Dorian Mortelette et Bastien Quiqueret. (©Eric Marie / FFA)

©Eric Marie / FFA

A Lucerne (Suisse), sur le célèbre Lac des dieux du Rotsee, c’était l’ultime rendez-vous pour le quatre sans barreur de Dorian Mortelette et ses coéquipiers Benoît Demey, Benoît Brunet, Thibaut Verhoeven. Après une 2e place décrochée en série et synonyme de demi-finale, Dorian Mortelette affichait pourtant un peu d’inquiétude : « On a passé les 1000 premiers mètres devant, on s’est contenté de la deuxième place au lieu de se battre. On n’a pas le droit de passer à côté de la moindre course » Une inquiétude partagée par leur coach Didier Lereboulet : « On aurait aimé montrer un peu plus les crocs, à la place on a laissé croire à la concurrence qu’ils pouvaient être devant ». 
En demi-finale, Benoît Demey, Benoît Brunet, Thibaut Verhoeven et Dorian Mortelette ont lutté tout au long du parcours avec les Canadiens, qui ont remporté la course, les Bleus parvenant à s’emparer sur le fil de la deuxième place qualificative devant les Biélorusses.
Deux heures et demie plus tard, retour sur le bassin pour le quatre sans barreur français, avec au bout du Rotsee, la qualification olympique. Si au passage des 500 premiers mètres les Bleus collaient encore à la tête de course, les Sud-Africains ont pris le large et entraîné dans leur sillage les Canadiens. Ces deux bateaux empochent donc les deux tickets pour Tokyo, laissant la troisième et cruelle place aux Français. « On est tombé sur plus fort que nous aujourd’hui. Il n’y a absolument pas de regrets à avoir. Pour moi, c’est terminé. J’avais repris pour essayer d’aller à Tokyo avec Thibaut et les deux Benoît. On n’est pas qualifiés, je vais m’arrêter là. Ca ne sert à rien d’aller plus loin. Mais c’était une belle aventure en tous les cas », a commenté Dorian Mortelette qui ne participera donc pas à ses quatrièmes Jeux.

« Pour moi, c’est terminé. On n’est pas qualifiés, je vais m’arrêter là. »

Dorian Mortelette, quatre sans barreur – ACBB Boulogne 92 Aviron

Le jeune équipage du quatre de couple composé du Boulonnais Bastien Quiqueret associé à Stanislas Desgrippes, Albéric Cormeraiset Benjamin Haguenauer, n’a pas fait mieux. Troisième en série, il a décroché sa place pour la finale après l’épreuve de repêchage en parvenant à se hisser à la 4e place : « On a réussi à reproduire ce qu’on a fait en stage, c’était très serré, à peine une seconde sépare chaque bateau » appréciait Bastien Quiqueret. En finale, on savait que la tâche serait compliquée et elle l’a été, le quatre de couple français terminant finalement à la 6e place. Fin de l’aventure, les Dieux du Rotsee ont fait leur choix.

Champion d’Europe !

Champion d’Europe !

Pour sa deuxième année en juniors et après un premier podium européen en 2020 (bronze),...

Magnifiques !

Magnifiques !

Après les juniors, les seniors disputent les championnats d'Europe à Prague (République...

En kiosque

Retrouvez le magazine trimestriel de l’Athlétic Club de Boulogne-Billancourt

Consulter l'archive
Christophe Lavigne à Tokyo

Christophe Lavigne à Tokyo

Associé à Perle Bouge (Aviron bayonnais), Christophe Lavigne débutera ses premiers jeux...

Morizot, 7e mondiale

Morizot, 7e mondiale

Le Mondial U23 d'aviron s’est déroulé sur le Labe Arena à Racice. Aurélie Morizot, 7e...