Deux garçons au top !

26 Août, 2020

Reconnue pour la qualité de sa formation, la section savate-boxe française a été récompensée au plus haut niveau international. En deux saisons, elle a en effet raflé deux titres majeurs en cadets : le titre européen pour Aboubakar Soukouna en 2018 et le titre mondial pour Nicolas Scheer en 2019. (©jk)

C’est une sacrée belle histoire qui couronne tout le travail des éducateurs et entraîneurs, des dirigeants aussi, depuis des années. Un titre européen et un sacre mondial en assaut en l’espace de deux saisons, ce n’est pas rien. En 2018, c’est Aboubakar Soukouna qui a tiré le premier sur le ring. Initié par Dominique Goujaud, relancé par Djibril Maïga après une fracture du bras qui aurait pu tout gâcher, le jeune Abou est donc devenu grand en décrochant le titre de champion de France puis le titre continental cadets en moins de 60 kg (Loverval en Belgique).
La saison suivante, c’est Nicolas Scheer, cadet lui aussi, qui a relevé le gant. Mais cette fois, le sacre est mondial ! Attendu au tournant à Budapest, le Boulonnais s’est sorti du piège italien tendu en finale. « Une grande émotion, la Marseillaise, c’était fort. Lorsque j’ai débuté la boxe, jamais je n’aurais imaginé que le serai un jour le meilleur du monde de ma catégorie« .

Il a relevé le défi !

Il a relevé le défi !

La 21e édition du célèbre Défi de Monte-Cristo a eu lieu du 10 au 13 septembre. Parmi...

Appel rejeté !

Appel rejeté !

L'appel déposé par l'ACBB handball pour conserver sa place en N1 élite a été rejeté. Il...

En kiosque

Retrouvez le magazine trimestriel de l’Athlétic Club de Boulogne-Billancourt

Consulter l'archive
Bronze européen !

Bronze européen !

Lors des championnats d’Europe d'aviron (U23) qui se déroulaient à Duisbourg ce...

EnVie de sport !

EnVie de sport !

Premier mercredi depuis la rentrée sportive officielle. Et pour le ministère des sports,...